Au revoir Paris

Jul 12, 2023 | Journal - French

Mon séjour de cinq jours à Paris a été plein de couleurs et de signification. J’ai eu l’honneur d’être accueilli à mon arrivée par un ami très cher et un grand frère dans la foi, Yannick Le Noan. J’ai apprécié le trajet en voiture à travers la métropole parisienne, avec une halte dans un restaurant alors que nous nous dirigions vers la maison de Le Noan.

Plus tard dans la soirée, nous avons passé un moment mémorable avec le groupe d’étudiants – en nous concentrant sur le thème “Be Attitudes” avec une vision équilibrée de l’impact des attitudes sur les quatre aspects clés de la croissance chrétienne (Luc 2:52).

Les étudiants ont posé certaines des questions les plus profondes et les plus intelligentes qui m’aient jamais été posées, m’obligeant ainsi à creuser en profondeur pour apporter des réponses.

Vendredi soir, lors de mon séjour avec les jeunes professionnels (GoPros), j’ai vécu une expérience similaire alors que nous nous attardions sur les saisons de la vie.

Le groupe GoPro était composé à parts égales de célibataires et de jeunes mariés. La plupart des questions posées portaient sur les différentes saisons de ma vie et sur la manière dont je les gérais. Certains des GoPros étaient des enfants que j’avais connus par l’intermédiaire de leurs parents à Berlin et à Abidjan dans les années 90 ou au début des années 2000 – ils mènent aujourd’hui des vies très productives, soit en tant que célibataires, soit en tant que jeunes mariés – un vrai rappel qu’il est temps de passer le flambeau à la génération suivante – clairement une saison importante dans ma vie.

L’un d’entre eux a même partagé ce qui l’a amené à rêver de suivre un chemin similaire au mien – utiliser son don des langues pour servir et répondre aux besoins dans notre famille d’églises – en particulier dans les églises francophones et germanophones.

Ce que nous faisons avec ce que nous avons a également dominé le temps passé samedi avec le groupe de chrétiens d’origine africaine. J’ai été ému de partager la façon dont Dieu m’a aidé à gérer les différents changements au fur et à mesure que je passais d’une culture à l’autre. Mon encouragement ou mon objectif était de les aider à trouver des moyens d’utiliser les dons que Dieu leur a donnés pour servir pendant qu’ils vivent à l’étranger. C’était aussi un moment profondément intime, car je rencontrais certains frères et sœurs après au moins deux décennies, depuis le début des années 2000 à Abidjan.

Il était très encourageant de voir comment ils servent déjà et cherchent des moyens créatifs de devenir une bénédiction pour leur église locale à Paris et pour d’autres chrétiens d’origine africaine dispersés à travers la France et d’autres parties du continent européen – en particulier les jeunes étudiants qui viennent ici pour des études universitaires ou supérieures.

Le dimanche a couronné mon expérience parisienne avec un service religieux inspiré par des chants profonds en français, une leçon sur notre partenariat avec le Christ, un temps merveilleux passé à partager avec d’anciens et de nouveaux amis, et une leçon aux serviteurs des églises de maison.

Ce voyage nous a permis de constater qu’il y a beaucoup à gagner à établir des partenariats entre nous, tant au sein de nos congrégations locales qu’au-delà des frontières.

Je me réjouis d’approfondir les relations avec l’Église de Paris par d’autres engagements sur certains des sujets abordés.

Mon séjour a également été ponctué de moments de réflexion et de prière passés dans la nature. Paris et Berlin sont de grandes villes mondiales mais ont toutes deux préservé de nombreux espaces verts.

Une escale de deux jours à Hanovre me permettra de renouer avec mon père spirituel, le Dr Michael Koenigsmann, et son épouse. Merci pour vos prières.

 

Sign up to receive awesome content in your inbox, every month.

1

We don’t spam!