Jour 3

Feb 21, 2023 | Journal - French

Jour 3

 

Le troisième jour nous a fait vivre un voyage captivant en longeant la mer de Galilée, le Jourdain et la Cisjordanie (à l’ouest du Jourdain), pour finalement arriver en Samarie. Chaque vue nous a permis de mieux apprécier la terre et son histoire. Pendant les trois heures de route, notre guide israélien bien informé nous a donné un aperçu de la situation géopolitique du Moyen-Orient. Le contexte géopolitique de cette région est complexe, avec deux nations, Israël et la Palestine, toutes deux profondément liées à l’histoire de ce pays. Une telle complexité nous donne une leçon inestimable sur la compréhension des différents points de vue, car les deux parties ont un côté apparemment convaincant à leur histoire.Le dernier arrêt de la journée a eu lieu au mont Gerizim, la “montagne des bénédictions”.

Samarie

La première étape de notre visite nous a conduits à Actes 8, le chapitre où Pierre et Jean ont été envoyés de Jérusalem en Samarie après avoir accepté l’Évangile prêché par Philippe. Nous y avons entendu un bref exposé sur la signification de l’effusion du Saint-Esprit sur les Samaritains (Perspective sur Actes 8 – Samarie). Nous avons eu le privilège d’explorer la Samarie et son incalculable patrimoine biblique. Tout d’abord, nous avons visité deux ruines anciennes – la basilique d’Hérode (2000 ans) et Omri (2900 ans) – nous donnant un aperçu de l’époque romaine et de l’histoire de l’Ancien Testament dans cette région, le roi Omri à Samarie (Roi Omri en Samarie).

Nous avons ensuite dégusté un délicieux déjeuner palestinien fait maison. Certains participants aventureux ont même fait un tour de chameau après le repas. L’expérience était vraiment inoubliable !

Le mont Gerizim

Après cet arrêt rafraîchissant en Samarie, ma femme m’a réveillé de ma sieste alors que notre bus s’approchait du plus haut sommet de la région, un lieu d’une immense signification religieuse. Nous avons regardé une vidéo qui révélait les similitudes et les différences entre les Juifs et les Samaritains, les différents lieux de culte étant un facteur clé comme le souligne Jean 4.

En regardant le mont Gerizim (la montagne des bénédictions) et son homologue, le mont Ebal (la montagne des malédictions), nous avons été immédiatement frappés par l’énorme colonie de Palestiniens arabes musulmans dans la vallée entre les deux. L’ensemble de la région nous a donné un véritable aperçu de ces différentes communautés (Palestiniens, Juifs et Samaritains) vivant côte à côte, dans une proximité aussi étroite que tendue. Ce fut une expérience incroyablement significative qui nous a permis de mieux comprendre l’Antiquité biblique que n’importe quel manuel scolaire nous aiderait à le faire. Même après avoir regagné notre hôtel à Taybeh, les idées glanées continuaient de nous habiter. Ces idées resteront sans aucun doute avec nous pendant longtemps.

 

Sign up to receive awesome content in your inbox, every month.

1

We don’t spam!