RÉFLEXIONS SUR LA TRANSMISSION D’UN HÉRITAGE DURABLE – PASSER LE FLAMBEAU

May 9, 2023 | French

Ces deux derniers jours ont été marqués par une profonde réflexion sur la vie et l’époque de Paul Okolo et sur les leçons a en tirer. C’est formidable d’avoir Elizabeth Crawford entre nos quatre murs pour la première fois depuis notre mariage il y a plus de six ans. Elle a servi aux côtés de Paul aux heures les plus chaudes de l’implantation de l’Église de Monrovia et a vu l’Église du Libéria se développer pour atteindre environ 200 membres, peu avant qu’Elizabeth ne soit transférée à Abidjan en 2002, pour continuer à servir Dieu. J’ai également eu le privilège de servir avec elle en dirigeant un secteur de l’église à Abidjan et en implantant une église au Cameroun.

Dans mes échanges et partages avec elle ce matin, je n’ai pas pu m’empêcher de parler de l’encouragement que j’ai reçu il y a deux jours, lors du culte de milieu de semaine du secteur Est, lorsque Mme Margaret Obaje m’a pris de côté pour m’exprimer sa sincère gratitude pour la classe que j’avais faite lors du Défi de deux heures, un peu plus tôt cette semaine. Cette première réaction m’a fait drôle parce que Mme Obaje n’était pas présente pendant la classe sur Challenge. Elle était si reconnaissante que sa fille cadette (Maureen), présente ce jour-là, et touchée par la classe sur la souveraineté de Dieu par rapport à la souffrance humaine avait transformé Maureen au point qu’elle avait pu repartager les idées et enseignements tirées, le lendemain matin, lors d’une discussion intime avec sa mère Mme Obaje, qui a duré 40 minutes. Mme Obaje a déclaré que la vision de la vie de sa fille s’est profondément transformée et qu’elle est devenue une nouvelle personne – dotée d’une vision très positive des défis de la vie, rassurant même sa mère sur le fait que son état de santé irait beaucoup mieux.

Je suis vraiment encouragé de voir qu’il y a de l’espoir pour une jeune génération qui se lève et développe un système de valeurs et une perspective de vie empreinte de piété. À ce stade de ma vie, rien n’est plus important que de passer le flambeau à la génération suivante. C’est l’une des raisons qui motivent mes voyages d’enseignement à travers le continent. En tant que disciples plus âgés, nous devons laisser à la jeune génération un héritage emprunt de piété. Existe-t-il quelque chose de plus important que cela ?

Son partage m’a également rappelé l’histoire des dix lépreux – et est venu comme une raison et une motivation de de plus pour les efforts déployés dans la préparation des classes. Au moins une personne a été touchée et est revenue partager ce qu’elle a appris. Je comprends probablement ce que Jésus a ressenti lorsque l’unique lépreux (en plus un étranger) est revenu pour témoigner toute son appréciation. Maureen était probablement l’une des personnes les plus improbables à répondre à la classe d’une manière aussi formidable. Quel grand cœur elle a !

Je suis également encouragé à continuer à approfondir les études sur des sujets moins populaires ou faciles à traiter, mais qui sont pourtant très pertinents dans la vie réelle. Il y a vraiment beaucoup à faire et nous devons y travailler de tout notre cœur, comme si nous travaillions pour le Seigneur et non pour les hommes (Col. 3:24-25).

Réjouis-toi, mon âme ! Ne te laisse pas abattre !

 

Sign up to receive awesome content in your inbox, every month.

1

We don’t spam!