SALUTATIONS DE HARARE, ZIMBABWE

Jan 24, 2024 | French, Journal - French

SALUTATIONS DE HARARE, ZIMBABWE

Je suis arrivé à Harare, au Zimbabwe jeudi dernier après une nuit d’escale chez des amis disciples qui à Kigali, au Rwanda. Edwin et Christine Shumba, le couple leader à Harare, m’ont chaleureusement accueilli au Zimbabwe. Initialement prévu en 2022, puis en 2023, ce voyage a été reporté à janvier 2024, s’alignant parfaitement sur le calendrier de Dieu.

Le vendredi, deux collègues enseignants de la Bible, Neil et Solly, sont arrivés par avion d’Afrique du Sud et Thabani est venu en voiture de Gweru. Nous nous sommes tous retrouvés pour un week-end d’enseignements sur “Le Saint-Esprit et le royaume de l’Esprit”.

L’événement a commencé par une leçon le vendredi soir sur “Le but du Saint-Esprit”, préparant le terrain pour ce qui s’est avéré être un week-end spirituellement enrichissant. Les quatre orateurs ont approfondi des sujets tels que la promesse, la présence et la priorité du Saint-Esprit, en explorant le pentecôtisme et le royaume de l’Esprit. Ces thèmes ont été sélectionnés sur la base d’une enquête menée auprès des églises d’Afrique australe, afin de répondre à l’un des principaux besoins identifiés par les congrégations du Zimbabwe.

Le dimanche, point culminant du week-end, a été marqué par une profonde expérience de louange collective, une leçon soulignant la nécessité de fixer nos yeux sur Jésus, une séance dynamique de questions-réponses et une fraternité sincère.

En réfléchissant aux quatre premiers jours passés au Zimbabwe, les réactions positives reçues des frères et sœurs sont très gratifiantes. En outre, l’expérience a été caractérisée par une immersion dans la nature, révélant la beauté époustouflante des vastes pâturages verts et des paysages pittoresques du Zimbabwe.

Nous avons retrouvé avec plaisir un ami du Zimbabwe qui, il y a dix ans, travaillait dans une société de conseil à Lagos et avait l’habitude d’assister à nos discussions bibliques pour les professionnels. Nos bureaux étaient situés à une distance de 5 à 10 minutes à pied. Maintenant qu’il a repris contact, il se prépare à réorganiser sa vie spirituelle avec l’aide de notre famille d’église ici à Harare.

Alors que je me prépare à me rendre à Gweru mercredi et à Bulawayo vendredi pour un nouveau week-end d’enseignement et de communion fraternelle, je suis profondément reconnaissant à la famille de Harare pour la chaleur et l’amour qu’elle m’a prodigués grâce à son hospitalité exceptionnelle.

Vos prières sont vraiment appréciées

 

Sign up to receive awesome content in your inbox, every month.

1

We don’t spam!