UN VOYAGE MÉMORABLE AU CAMEROUN

Jan 9, 2024 | Journal - French

Nous souhaitons une bonne année 2024 à tous les abonnés de GKTM!

Notre récent voyage nous a conduits dans une aventure familiale et missionnaire à Limbe, Douala et Yaoundé, la capitale du Cameroun.
Limbe, une ville côtière à couper le souffle. Elle occupe une place particulière dans nos cœurs, car nous y avons rendu hommage à mon père, qui s’est éteint paisiblement dans mes bras le 7 septembre 1997, à l’hôpital général de Douala. Son baptême dans le Christ, deux mois auparavant, a ajouté une profonde réflexion à notre visite.

En reprenant contact avec ma mère, mes frères, mes cousins, mes tantes, mes oncles, mes neveux et mes nièces, je me suis rendu compte que nos familles représentent notre premier ministère (1 Tim. 5:8). Cette prise de conscience a marqué un changement par rapport au christianisme que je pratiquais dans les années 90 et au début des années 2000.

À Douala, des moments précieux ont été partagés avec des amis chers de l’Église et de la famille élargie.
L’arrivée à Yaoundé a déclenché un flot de souvenirs de ma première année à la faculté de physique et de chimie de l’université de Yaoundé en 1989/1990. Revoir la famille avec laquelle je vivais à l’époque et explorer les locaux de l’université m’ont rempli de sentiments nostalgiques.

Cette période de ma vie a influencé de manière significative les trois dernières décennies – de la maîtrise de trois langues internationales à l’acceptation de ma vocation de disciple de Jésus, d’évangéliste et, aujourd’hui, d’enseignant.

L’exploration du Palais des Congrès, où siègent les sénateurs et les hauts fonctionnaires, nous a donné un aperçu du cœur politique de la ville. Passer du temps avec des amis d’enfance et participer à l’une des principales activités culturelles de la ville – l’exercice physique – a ajouté une touche vibrante à notre visite.
Le dernier jour a été consacré à la préparation de la prochaine conférence des disciples en Afrique centrale, organisée par les Églises du Cameroun, à Yaoundé. J’ai eu le privilège de m’adresser à l’église pour la deuxième fois, après une première session le soir du 31 décembre.

Dieu a gracieusement béni l’ensemble de notre voyage et je me prépare maintenant à deux engagements importants en janvier : prendre la parole lors de la prochaine conférence des Porteurs d’Images ce week-end (lien inclus) et me rendre à Harare, Gweru et Bulawayo pour fortifier les églises du Zimbabwe.

Merci pour vos prières, et à Dieu soit la gloire

 

Sign up to receive awesome content in your inbox, every month.

1

We don’t spam!