Une belle aventure de six jours à Libreville

Jul 1, 2022 | Journal - French

Une belle aventure de six jours à Libreville

 

Au-delà de l’intense week-end d’enseignement et du temps passé avec les frères et sœurs chaleureux de Libreville, au Gabon, l’une des descriptions les plus appropriées de ma première visite dans cette région francophone d’Afrique centrale serait tout simplement : aventureuse!

L’obtention d’un visa pour le Gabon s’est avéré être un véritable exploit d’après les expériences passées, surtout dans le cas des missionnaires. Mon statut de faiseur de tente s’est avéré être une bénédiction en utilisant un passeport qui porte mon ancien statut professionnel de responsable de service. Il a même fallu l’intervention de l’un des principaux responsables de l’église à l’immigration, un directeur médical d’un district (Ntoum) dans la banlieue de Libreville, pour que je puisse entrer dans le pays. Le Dr Gildas a été baptisé alors qu’il était étudiant en médecine à Bamako, au Mali, et après avoir terminé ses études, il est retourné dans son pays natal pour travailler dans le secteur de la santé.

Après avoir pris un jour pour récupérer de la semaine passée avec l’église florissante de Lomé, le week-end à Libreville a été un mélange de temps passé à enseigner aux professionnels, aux mariés, aux célibataires, lors du service du dimanche et de visites pour encourager certains disciples dans leurs maisons. Ils ont rendu chaque session d’enseignement évangélistique et quelques grands cœurs en quête de Dieu se sont joints à nous le vendredi, samedi et dimanche.

L’impact de notre défunte sœur Odile Meviye, qui faisait partie de l’équipe de mission au Gabon, se fait encore sentir à ce jour – tant de membres de sa famille ont été baptisés et pour ceux qui ont eu le privilège de la connaître, il est étonnant de faire l’expérience directe des traces qu’elle a laissées dans le temps.
Tout au long de mon séjour à Libreville, je me suis senti privilégié d’être une source d’encouragement de la foi de ce groupe de frères et sœurs pleins de ressources. La dernière fois qu’ils ont eu une telle visite remonte à 5 ans. Leur persévérance face à de nombreux défis a profondément rafraîchi mon cœur.

C’est une église composée principalement de couples mariés et de professionnels – quelques-uns d’entre eux ont perdu leur emploi et ont un besoin urgent d’une nouvelle source de revenus.

Leur soif profonde de la Parole de Dieu et leur désir d’apprendre resteront longtemps dans ma mémoire. Tout en priant pour que Dieu les bénisse avec des responsables du personnel pour aider à coordonner le travail à Libreville, je crois qu’ils sont un excellent exemple d’une église qui fonctionne uniquement grâce au bénévolat, par gratitude pour la grâce de Dieu dans leurs vies.
Merci de prier pour que les frères et sœurs continuent à partager leur foi tout en utilisant leurs dons pour bâtir différents ministères comme celui des célibataires, des adolescents et du campus

En plus de la cuisine gabonaise (très similaire à la cuisine camerounaise), j’ai également apprécié de conduire autour de Libreville avec l’aide de deux frères – quelle aventure!

De retour à Lagos pour passer deux semaines avant un voyage aux Etats-Unis, pour participer et intervenir au sommet mondial du discipolat. Avant le sommet, j’enseignerai dans le Connecticut et à Brooklyn, New York. Ma femme (Perita) m’accompagnera cette fois-ci et j’en suis très heureux!

Merci pour votre soutien dans la prière!

 

Sign up to receive awesome content in your inbox, every month.

1

We don’t spam!